Leader de demain – du troisième type

Gérald Karsenti, président de la filiale française Hewlett Packard Enterprise dans Les Echos du 28 Decembre 2016 a écrit un article sur notre sujet regulier du leadership.  Il s’agit de ce Leader de demain – du troisième type . Voila à quoi ressemblera le leader de demain. Face aux multiples défis économiques, sociétaux, environnementaux, nous aurons besoin de nouveaux leaders. Gerald Karsenti explique en quoi ces derniers seront différents. Plongés au cœur de la 4ème révolution industrielle, avec des startups bousculant l’ordre établi dans tous les secteurs d’activités, nous avons tous un devoir de remise en cause. Face à la déferlante d’innovations, entreprises et gouvernements doivent s’adapter. Des leaders d’un nouveau genre émergent peu à peu pour accompagner ces mutations profondes. Je les ai appelés les “leaders du troisième type”. En quoi sont-ils différents de leurs prédécesseurs ? Avant toute autre chose, ils ne sont plus narcissiques, du moins pas dans la forme dominante. [. . .]

Advertisements

Gérald Karsenti, président de la filiale française Hewlett Packard Enterprise dans Les Echos du 28 Decembre 2016 a écrit un article sur notre sujet regulier du leadership.  Il s’agit de ce Leader de demain – du troisième type .

Voila à quoi ressemblera le leader de demain.

Face aux multiples défis économiques, sociétaux, environnementaux, nous aurons besoin de nouveaux leaders. Gerald Karsenti explique en quoi ces derniers seront différents.

Plongés au cœur de la 4ème révolution industrielle, avec des startups bousculant l’ordre établi dans tous les secteurs d’activités, nous avons tous un devoir de remise en cause.

Face à la déferlante d’innovations, entreprises et gouvernements doivent s’adapter. Des leaders d’un nouveau genre émergent peu à peu pour accompagner ces mutations profondes. Je les ai appelés les “leaders du troisième type”.

En quoi sont-ils différents de leurs prédécesseurs ?

Avant toute autre chose, ils ne sont plus narcissiques, du moins pas dans la forme dominante. Les leaders aux commandes un peu partout depuis des décennies présentent certes des qualités indéniables qui font d’eux de prime abord des leaders naturels, mais leur égo bien souvent démesuré et non maîtrisé les amène presque toujours à sombrer tôt ou tard dans l’excès.

Le monde d’aujourd’hui n’est plus adapté pour ce type de profil. La caractéristique narcissique ne doit pas pour autant disparaître, elle doit être complétée par d’autres attributs pour former un ensemble plus équilibré.

Un leader “du troisième type”

Le leader de demain – du troisième type – sera donc différent. Aux qualités que l’on retrouve chez tous les narcissiques dominants, comme la capacité à définir une vision, le courage ou la persévérance, vont s’ajouter des attributs supplémentaires que nous pouvons regrouper en sept catégories :

– Une approche créative, en créant un environnement propice à l’innovation, en misant sur l’intelligence émotionnelle et la curiosité.

– Une exemplarité irréprochable, en devenant source d’inspiration et valeur d’exemple pour les autres.

– Une certaine dose d’humilité, en étant accessible, empathique, à l’écoute des autres.

– Un véritable esprit collaboratif, en créant une réelle cohésion entre les équipes et en rassemblant les talents autour de projets collectifs.

– Une capacité à déléguer, en faisant confiance, en sachant s’entourer.

– Une aptitude à donner du sens, en répondant à la question fondamentale du “pourquoi”.

– Une démarche centrée sur les clients et l’humain, en redonnant corps à ce qui est vraiment fondamental.

In fine, le leader de demain possède plusieurs formes d’intelligence. Il sait gérer son égo, n’est pas centré sur lui-même et porte un projet collectif et inspirant, car porteur de sens. Il est à l’écoute des autres. Il sait qu’il ne sait rien ! Il a besoin des autres et de leurs compétences.

Sans âge ni sexe

Sa devise pourrait être : “pour réussir il faut disposer des bons talents aux bons postes pour accomplir les bonnes actions aux bons moments”.

Il intègre la diversité sous toutes ces formes et fait de la parité un objectif primordial. Il est digital par nature et porte une responsabilité sociétale. Agile, il prend le meilleur des deux mondes, il garde les bons côtés du narcissisme et se dote de nouveaux attributs pour devenir… un leader augmenté.
Les leaders du troisième type n’ont pas d’âge. Il peut s’agir de fondateurs de startups d’à peine la trente ans, ou de dirigeants plus aguerris.

Les leaders du troisième type sont aussi bien féminins que masculins, les femmes trouvant dans ce monde fondé sur la créativité un espace plus équitable.

Les leaders du troisième type ne sont pas parfaits. Ils sont juste différents, porteurs d’une autre démarche, tournés vers le futur.

Et bonne nouvelle, tout le monde est potentiellement capable de devenir par étape un leader du troisième type et de partager ainsi… une part de rêve !

A propos de l’auteur

*Gerald Karsenti est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont le dernier publié “Leaders du 3ème type : Pour redonner du sens à notre engagement”, aux  éditions Eyrolles. Cette tribune en est inspirée. Vice-président en charge des ventes pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique au sein de Hewlett Packard Enterprise et président de la filiale française, il est également professeur affilié à HEC Paris depuis dix ans et anime un blog.

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s